B&W Wednesday – Torta di nocciole – Hazelnut gluten-free cake – Gâteau aux noisettes sans gluten

(en français, plus bas)

Last week, Mr Artichoke and I decided to enjoy a long weekend in Piemonte, a region in Nothern Italy, famous from its wines, truffles, hazelnuts and many other goodies. We are so lucky to live only a few hours drive from this marvellous country and I often wonder why we are not travelling there more often…

This time, we decided to visit Torino and some pretty places around its region (Alba and Barolo). We were not sure on what to expect of Torino and its reputation of a very industrial city…

Well, fear not the industrial city: Torino has a beautiful historical center and a concentration of very good restaurants… It also has the biggest streeet market in Europe: the Mercato di Porta Palazzo, which spreads its vegetables, fruits, flowers, clothes, etc… on about  53000m2!

As visiting fruits and vegetable market is one of my favourite activity when travelling, I would like to share some snaps with you and send some of them to Susan’s event: Black & White Wednesday, an event that I have been waiting too long to take part in.

A busy market…

Autumn’s delight: pumpkins

Cinderella’s dream…


Guess what? my favourite vegetables …

Pretty chillies: I could put them in a vase!

Colourful grapes….

Fresh olives…

I bought some and am trying to prepare them in brine.

Loved these bi-colour aubergines…

So many yummy Italian Cheeses….

Nocciole… Hazelnuts, a quintessential Piemontese product


Ooops, and I also would like to share with you a very simple and tasty recipe, typical from the region of Piemont: la torta di nocciole, or hazelnut cake. It is a moist and very flavourful cake, which only needs few ingredients. I used fresh hazelnuts brought back from our trip. It took me quite some time to crunch all of them and then powder them, but it is perfectly fine to use already ground hazelnuts!

ingredients for a 20 diameter round cake tin:

35g butter, soft, at room temperature
150g sugar
2 egg yolks
1 pinch of salt
200g hazelnut, ground
2egg whites

Method:
Preheat the oven at 180°C.
Mix butter and sugar.
Stir in the egg yolks.
When it is well combined, add a pinch of salt and the powdered hazelnuts.
In another bowl, beat the egg whites until stiff.
Gently stir into the mixture.
Line a baking tin with parchment paper and pour the mixture into it.
Bake for 40 minutes.

Gâteau aux noisettes, sans gluten

La semaine dernière, nous avons décidé, avec Mr Artichoke de passer un long week-end dans le Piémont, une région au nord de l’Italie, célèbre pour ses vins, truffes, noisettes et de nombreux autres bonnes choses… Il faut dire que nous avons vraiment beaucoup de chance de vivre à quelques heures seulement de ce merveilleux pays et je me demande souvent pourquoi nous n’y allons pas plus souvent …

Cette fois, nous avons décidé de visiter Turin et sa région, (Alba et Barolo ). Cependant, nous n’étions pas sûrs de ce que nous allions trouver à Turin, avec sa réputation de ville industrielle, pas forcément jolie …

Eh bien, il ne faut pas craindre cette réputation de ville industrielle: Turin a un beau centre historique (ce n’est certes pas Florence ou Rome, mais c’est très joli quand même) et une concentration de très bons restaurants … Elle abrite également le plus grand marché en plein air d’Europe: et selon mon guide, les légumes, fruits, fleurs et beaucoup d’autres choses sont dispersés sur 53000m2. Etant donné que me promener dans les marché aux fruits et légumes est une de mes activités favorites lorsque je voyage, je voudrais partager quelques photos avec vous (voir ci-dessus) et envoyer certaines d’entre elles à l’événement de Susan: Black & White Wednesday, un évènement auquel j’espérai participer depuis longtemps!

Oups, je voudrais aussi partager avec vous une recette très simple et savoureuse,typique de la région du Piémont : la torta di nocciole, ou gâteau aux noisettes. C’est un gâteau très parfumé et moelleux, qui n’a besoin que de très peu d’ingrédients. J’ai utilisé des noisettes fraîches ramenées de notre voyage. Il m’a fallu un certain temps pour les débarrasser de leur coquille et les réduire en poudre, mais il est bien entendu possible d’utiliser directement des noisettes en poudre!

Ingrédients pour un moule de 20cm de diamètre:

35g de beurre, mou, à température ambiante
150g de sucre
2 jaunes d’oeufs
1 pincée de sel
200g de noisettes, moulues
2 blancs d’oeuf

Préparation
Préchauffer le four à 180 ° C.
Mélanger le beurre et le sucre.
Incorporer les jaunes d’œufs.
Quand le mélange est uniforme ajouter une pincée de sel et les noisettes en poudre.
Dans un autre récipient, battre les blancs d’œufs en neige ferme.
Incorporer délicatement au mélange.
Tapisser un moule avec du papier sulfurisé et verser le mélange dedans.
Cuire au four pendant 40 minutes.

Indian Cooking Challenge: Iyengar Bakery Khara Savoury Biscuits – Biscuits salés, Iyengar Bakery

(en français, plus bas)

There are many things that brighten my days, one of them is waking up every morning with the excited expectation of the new wonders growing on our mini balcony… I have already been amazed by the heart-shaped mini tomatoes and now the chillies and herbs are growing so fast that we can share them with our friends!!

When I discovered this month’s recipe for the Indian Cooking Challenge, I was thrilled to be able to use our chillies and coriander leaves to make biscuits! What a great challenge! Ever since I joined the group,  I am eagerly waiting for the new challenge to be revealed and my third challenge was no exception: these Iyengar Bakery savoury biscuits are awesome: super easy and quick to prepare ! The only danger in baking them is a quick addiction to their delightful taste and texture!

I prepared the first batch a couple of days after discovering Srivalli‘s choice,  bringing only minor changes (less sugar and addition of turmeric and nigella seeds) to the recipe.

Then, we went on holidays in Andalucia and as usual, I came back with lots of local food ingredients, among them a very mysterious and very Spanish spice that I wanted to experiment as soon as possible: smoked paprika.

No sooner had we unpacked the suitcases that I prepared one regular batch and decided to try a Spain- inspired version of the cookies, using some of the goodies I had brought back from Spain: the smoked paprika, olives and why not replace the butter by olive oil?

Well, dear readers, the smoked paprika was definitely a find for savoury biscuits! Not only does it give an interesting flavour, but it colours the biscuits in a pretty orange shade, too. (photo below)

Iyengar Bakery Khara Biscuit

adapted from Champa’s blog

Preparation time:10 minutes

Baking time: 20 minutes

Total time: 30 minutes

Ingredients for about 40 small (Ø 3cm or 20 medium size (Ø 5cm) cookies

250 g flour

70g  butter, soft, at room temperature

1 teaspoon sugar

1 teaspoon salt

¼ teaspoon turmeric

1/2 teaspoon nigella seeds

2 green chillies – finely chopped

3 tablespoons cilantro, finely chopped

3 tablespoons yogurt

Method:

Preheat the oven to 175° C.

Combine together the flour, chilli, cilantro, nigella seeds, sugar  and salt in a big bowl or in a food processor.

Add the butter and mix with your fingers or with the beater attachment of the food processor.

Add the yogurt and continue mixing until it forms a dough.

Stop mixing as soon as the dough is formed.

Cover your working plan with a sheet of parchment paper and place the dough on it. Cover with another sheet and roll the dough until 0.5 cm thick.

Cut rectangles or the shape you would like with cookie cutters

Line a baking tray with parchment paper and bake for 20 minutes.

note:

Here are the ingredients for the Spain-inspired version:

250g flour – 1 teaspoon salt – 1/2 teaspoon freshly ground black pepper –

1 teaspoon smoked paprika (or regular paprika) – 1 teaspoon of rosemary –

1 green chilli, finely chopped – 30g green olives, chopped – 50g olive oil –

3 teaspoons yogurt

(use the same method than indicated above)

Biscuit salés indien, style Iyengar

Pour moi il n’y a rien de tel que se réveiller chaque matin et de se précipiter avec enthousiasme sur notre mini balcon pour découvrir les merveilles qui y ont poussé… J’ai déjà été surprise par les mini tomates en forme de coeur et maintenant voilà les piments et les herbes aromatiques qui grandissent si vite que nous pouvons les partager avec nos amis!

Quand j’ai découvert la recette de ce mois pour le “Indian Cooking Challenge“,  j’ai été ravie de pouvoir utiliser nospiments et de la coriandre fraîche pour les préparer! J’adore ce challenge! Depuis que j’ai rejoint le groupe, j’attends avec impatience le jour où la recette pour le challenge est révélée et mon troisième défi n’a pas fait exception: ces biscuits salés de style Iyengar  sont parfaits: super faciles et rapides à préparer! Le seul danger, c’ est de devenir accro à leur goût délicieux!

J’ai préparé une première fournée quelques jours après avoir découvert le choix de Srivalli, , n’apportant que quelques minimes modifications (moins de sucre et un peu de curcuma) à la recette.

Puis, nous sommes allés en vacances en Andalousie et comme d’habitude, je suis revenue avec plein de produits de la région, parmi lesquels une épice très encore inconnue pour moi et très espagnole que je voulais goûter dès que possible: le paprika fumé.

A peine nous avions déballé les valises que j’ai préparé une fournée normale des biscuits et décidé d’essayer une version d’inspiration de ces cookies, en utilisant certains des goodies que j’avais rapporté  d’Espagne: le paprika fumé, des olives et pourquoi ne pas remplacer le beurre par de l’huile d’olive?

Ingrédients pour environ 40 petits biscuits (Ø 3 cm) ou 20 moyens (Ø 5 cm)

recette adaptée du blog du Champa

Temps de préparation: 10 minutes 
 Temps de cuisson: 20 minutes 
Durée totale: 25 minutes 

250 g de farine

70g de beurre mou, à température ambiante

1 cuillère à café de sucre

1 cuillère à café de sel

¼ c. à café de curcuma

1/2 c. à café de graines de nigelle

2 piments verts – hachés finement

3 cuillères à soupe de coriandre fraîche, finement ciselée

3 cuillères à soupe de yaourt

Préparation:

Préchauffer le four à 175 ° C.
Mélanger ensemble la farine, le piment, la coriandre, le sucre et le sel dans un grand bol ou dans un mixeur.
Ajouter le beurre et mélanger avec les doigts ou avec l’outil « batteur » du mixeur.
Ajouter le yaourt et continuer à mélanger jusqu’à cela forme une pâte.
Dès que la pâte est formée, arrêter pétrir.
Poser une feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail poser la pâte dessus. Recouvrir d’une autre feuille et étaler la pâte jusqu’à 0,5 cm d’épaisseur.
Couper des rectangles ou la forme que vous souhaitez avec des emporte-pièces.

Recouvrir une plaque à pâtisserie avec une feuille de papier sulfurisé et cuire au four pendant 20 minutes.

note:
Voici les ingrédients pour la version inspirée par l’Espagne
250g de farine – 1 cuillère à café de sel – 1 / 2 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu – 1 cuillère à café de paprika fumé (ou paprika normal) -1 cuillère à café de romarin – 1 piment vert, finement haché – 30 g d’olives vertes, hachées – 50g d’huile d’olive – 3 cuillères à café de yogourt

(la préparation est la même que celle indiquée ci-dessus)

Swiss hazelnut gluten-free cookies – Leckerli bernois aux noisettes sans gluten

 

(en français, plus bas)

What about a short trip to the Swiss capital: Bern ? And what about being introduced to these very easy to prepare, gluten-free and nuttylicious cookies, called “Berner Haselnuss-Leckerli” ?

Lecker means “delicious” in German and Haselnuss, means “hazelnut”…

It is said that traditionally these cookies were only prepared for Christmas, but like their cousins from Basel, (the Basler Leckerli ), these cookies can be bought throughout the year in Bern.

Berner Leckerli are usually decorated with a bear and some icing sugar; they are cut in a rectangular shape and their size can be from small to quite large.

Why a bear?  When one thinks about Switzerland, one would usually think of the cows in the mountains, but not about bears…

Well, the name of Bern itself comes from bear – “Bär” in German…  Yes, “bear ” like the animal; here, we are talking about the brown bear. There is no more bears in the Swiss forests and the link between Bern and the bears is related to the legendary foundation of the town…

It is indeed said that the founder of this town went hunting and the first animal he caught was a bear, so he decided to name the city after that animal. A few bears have always been kept in Bern  since that time; until the middle of the 19th century they were kept in the city itself, then a bear pit was built and the bears moved there. The bear pit was renovated in 2009 and transformed into a  luxurious bear “park”, where two or three bears now live, enjoying a huge park, a pool and lots of visitors …(to read more on the bears, click here) .

The old part of the town has that old charming look with almost 6km of archways, shelter for many nice shops and restaurants…

… and numerous fountains, each of them depicting some heroes or past historical event related to the town.

The most famous sight is “Zytglogge”, the Clock tower, which is an astronomical calendar clock dating back to 1530. It is worth watching it ringing every hours and seeing little characters coming out one after the other!

By the way, did you know that Bern’s old town has  has been declared World heritage centre by UNESCO?

One of the street will lead you to the Swiss House of Parliament, where the Swiss government seats …

… and at the corner of the same square, stands the imposing building of the Swiss National Bank! It is even said that most of its gold bars are stocked in tunnels under the square…

After the visit, what about having a little taste of Bern?

Let’s  prepare these Berner Leckerli…

Berner Haselnuss-Leckerli

adapted from Sweet Artichoke’s childhood recipes notebook

yields about 20-25 cookies

preparation time: 20 minutes

cooking time: about 15-20 minutes

Ingredients 

250g hazelnut meal

50g almond meal

175g brown sugar

30g candied orange peel, chopped

10g starch (I used potato starch)

30g rice flour

1/2 teaspoon cinnamon

3 egg whites

1 pinch salt

note: starch + rice flour can be replaced by 40g of all purpose flour

Method:

Put the hazelnut meal in a pan and dry roast it for a few minutes, stirring constantly. When it starts smelling hazelnut, it is time to take it out of the stove. Let it cool down.

Once the hazelnut meal is cold, combine together in a bowl: sugar, almond and hazelnut meals, starch, rice flour (or regular flour), cinnamon and candied orange peel.

In another bowl or in a food processor, whisk the egg whites and a pinch of salt until stiff. Slowly add them to the dry mixture, stirring with care. The dough will be very sticky and possibly lumpy. No worries.

Now cover your working surface with parchment paper and put the dough on it. Cover it with another sheet of parchment paper and roll the dough until about 0.8cm thick. Let is dry for about 2-3 hours.

Then preheat the oven at 200°C.

Cut rectangular shapes and place on a baking tray layered with parchment paper.

Bake for about 15 minutes. The edges should only start to brown a little.

Let cool down and then keep in an airtight container.

Leckerli Bernois aux noisettes  (Berner Haselnuss Leckerli)

Que diriez-vous d’une petite escapade dans la capitale suisse: Berne? Et pourquoi ne pas en profiter pour préparer  ces délicieux biscuits aux noisettes, sans gluten, appelés  «Berner Haselnuss Leckerli”?

Lecker signifie «délicieux» en allemand et Haselnuss, signifie «noisette» …

On dit que traditionnellement ces biscuits étaient préparés uniquement pour Noël, mais comme leurs cousins ​​de Bâle, (les basler Leckerli), ils peuvent être achetés tout au long de l’année à Berne.

Les Berner Leckerli sont généralement ornés d’un ours et de glaçage royal. Ils sont généralement rectangulaires et leurs dimensions varient du plus petit au plus grand.

Pourquoi un ours? Quand on pense à la Suisse, on pense habituellement des vaches dans les montagnes, mais pas à des ours …

Eh bien, figurez-vous que le nom de Berne lui-même vient de «Bär» (“ours” en allemand) … Oui, “l’ours”, comme l’animal. Pour être précis, nous parlons ici de l’ours brun. Même s’il n’y a maintenant plus d’ours dans les forêts suisses,  le rapport entre Berne et l’ours est lié à la fondation légendaire de la ville.

En effet on dit que le fondateur de cette ville alla à la chasse et que le premier animal qu’il captura, fut un ours, il décida donc de nommer la ville d’après le nom de cet animal. Depuis lors, quelques ours ont toujours été gardés à Berne.   Jusqu’au milieu du 19ème siècle ils ont été gardé dans la ville-même, puis une fosse aux ours fut  construite et les ours y déménagèrent.

En 2009, la fosse aux ours a été transformée en un parc aux ours assez luxueux  où deux ou trois ours vivent aujourd’hui, profitant d’un immense parc, une piscine et beaucoup de visiteurs … (pour en savoir plus sur les ours, cliquez ici).

La vieille ville de Berne est très charmante, avec ses 6 kilomètres d’arcades, abritants de nombreux magasins et restaurants et de nombreuses fontaines, chacun d’elles représentant des héros ou des événements historiques de l’histoire de la ville.

Un des endroits le plus célèbre est «Zytglogge», la tour de l’horloge, qui est une horloge astronomique datant de 1530. A chaque heure, c’est un véritable spectacle de la regarder sonner et de voir de petits personnages qui sortent les uns après les autres!

Saviez-vous d’ailleurs que la vieille ville de Berne est inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO?

Une de ses rues vous mènera au Parlement Suisse, où siège le gouvernement suisse et à l’angle de la même place se dresse l’imposant édifice de la Banque nationale suisse! On dit même que la plupart de ses lingots d’or sont stockés dans des tunnels sous la place …

Après cette visite, que diriez-vous de déguster ces petits biscuits typiquement bernois ?

ingrédients pour une vingtaine de biscuits:

250g de noisettes en poudre

50g d’amandes en poudre

175g de sucre brun

10g de fécule (j’ai utilisé de la fécule de pomme de terre)

30g de farine de riz

1 / 2 cuillère à café de cannelle

30g d’écorces d’orange confites, grossièrement hachées

3 blancs d’œufs

1 pincée de sel

note: l’amidon et la farine de riz peuvent être remplacés par 50 g de farine normale

Préparation:

Mettre la poudre de noisette dans une poêle et la faire griller à sec pendant quelques minutes, en remuant constamment. Quand ça commence à sentir la noisette, cela signifie qu’il est temps de retirer la poêle du feu et de laisser refroidir.

Une fois que la poudre de noisettes a refroidi, mélanger dans un bol tous les ingrédients secs: le sucre, les noisettes en poudre , la fécule, la farine de riz (ou la farine ordinaire), la cannelle et l’orange confite.

Dans un autre bol ou dans un robot culinaire, battre les blancs d’oeufs en neige ferme, avec une pincée de sel. Lentement, les ajouter au mélange d’ingrédients secs. Incorporer avec soin. La pâte sera très collante. C’est normal.

Poser une feuille de papier surlfurisé sur votre surface de travail et poser la pâte dessus. Recouvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé et étaler la pâte pour qu’elle ait une épaisseur d’ environ 0,8 cm. Laisser sécher pendant 2-3 heures.

Ensuite, préchauffer le four à 200 ° C.

Découper la pâte en formes rectangulaires ou la forme de votre choix et déposer les leckerlis sur une plaque de cuisson, recouverte de papier sulfurisé.

Cuire au four environ 15 minutes. Les bords doivent à peine commencer à brunir.

Laisser refroidir avant de les transférer sur une grille. Dès qu’ils sont froids, les conserver dans une boîte hermétique.