Bengali Sweets for Diwali: Shondesh or Sandesh – Douceurs du Bengale pour Diwali

(en français, plus bas)

The celebrations of the Indian Festival of Lights (better known as Diwali) will start today, 26th October and last for 5 days.  It is celebrated by different religions (Hindu, Sikhs, Jains and some Buddhists),with different meaning for each of them. More info on the religious signification of Diwali can be found here and here.  It is a festival of celebrations such as lighting little candles called “diyas”,  play with fire crackers, design colourful rangoli with flowers or coloured powder, and of social gatherings to exchange greetings and share sweets with your loved ones.

In India, the most famous sweets are the ones coming from the Eastern region of Bengal. Most of Bengali Sweets are made with milk and the variety of creations made out of simple ingredients : usually milk, sugar, some spices (often saffron or cardamom) and some nuts (almonds, pistachios, coconut) all of them prepared in so many different ways that not only the taste and shape will be different, but also the texture.

Being married to a Bengali, I had the chance to eat freshly made Bengali sweets in Kolkatta or lovingly brought to us by relatives visiting us at home.

Preparing Bengali sweets is a pretty new adventure for me. As much as I feel comfortable with baking, I am still an early stage beginner in the Art of Indian Sweets! Till date my only success was coconut balls, narkel naru.

Sandesh (or as Bengalis would say in the very lovely sweet language “Shondesh”) are my favourite sweets  along with the ones called by the very cute name of “chomchom”. Last year, I made two attempts to prepare Sandesh and both were a total failure, the result was nothing more than a shapeless, crumbled and sweet cottage cheese…

However, when I came across Soma’s recipe, the method was so clearly explained that I decided to try once more… That third time turned out successful. Both Mr Artichoke and I liked them!

My sweet gratitude goes to Soma and I shall prepare many more Sandesh in the future!

Happy Diwali to all of you!

recipe adapted from Ecurry (here)
Ingredients for about 15 sondesh:
2 liters milk
0.5 dl lemon juice
a pinch of saffron threads
100g sugar
optional: crushed pistachios and saffron thread to decorate

Method:
I have followed all the instructions indicated by Soma on Ecurry. The only difference is that I shaped them with a measuring spoon, because I do not have any sandesh moulds.

I have translated the recipe into French,below, but for English-speakers, please see Soma’s method on Ecurry (here).

Les célébrations de la Fête indienne des Lumières (mieux connue sous le nom de Diwali)  commencent aujourd’hui, 26 Octobre et vont durer pendant 5 jours. Cette fête est célébrée par différentes religions  (hindous, sikhs, jaïns et certains bouddhistes ), avec une signification différente pour chacune d’entre elles. Plus d’info sur la signification religieuse de Diwali peuvent être trouvées ici . C’est un festival de célébrations telles que l’éclairage de petites bougies appelées «diyas”, faire sauter des pétards, dessiner des rangoli colorés, et des visites à la famille ou aux amis pour échanger des salutations et des pâtisseries.

En Inde, les pâtisseries les plus célèbres sont celles venant de la région orientale du Bengale. La plupart des douceurs du Bengale sont fabriquées avec du lait et il existe une multitude de créations faites à partir d’ingrédients simples: généralement du lait, du sucre, des épices (souvent du safran ou de la cardamome) et certaines noix (amandes, pistaches, noix de coco) tous préparés de manières différentes, non seulement du point de vue du goût et de la forme, mais aussi la texture.

Etant mariée à un bengali, j’ai eu la chance de manger des pâtisseries bengalies fraîchement préparées à Kolkatta ou bien celles qui nous sont apportées par des personnes en visite chez nous.

La préparation des pâtisseries bengalies est une aventure nouvelle pour moi. Autant que je me sens à l’aise avec la préparation de gâteaux au four, autant je suis encore une toute débutant dans l’art des douceurs indiennes! Jusqu’à ce jour ma seule réussite avait été les boulesà la noix de coco, les narkel naru.

Les Sandesh (ou, comme diraient les Bengalis dans leur  très belle et douce langue , les “Shondesh“) sont mes pâtisseries préférées  avec celles qui sont appelées par le nom très mignon de “chomchom“. L’année dernière, j’ai fait deux tentatives pour préparer des Sandesh et les deux furent un échec total, le résultat aboutissant à du cottage cheese sucré et en miettes …

Cependant, lorsque je suis tombée sur la recette de Soma, la méthode était si clairement expliquée que j’ai décidé d’essayer une fois de plus … Il s’est avéré que ce troisième essai a été parfaitement réussi. Mr Artichoke et moi avons adoré les sandesh!

Toute ma gratitude va donc à Soma et je peux prédire que je vais  préparer beaucoup  de Sandesh dans un proche futur!

Joyeuses célébrations de Diwali à vous tous!

Sandesh – Shondesh

recette adaptée de celle de Soma, du blog Ecurry, en anglais (ici)

ingrédients pour une quinzaines de Sandesh

2 litres de lait
0,5 dl de jus de citron
une pincée de filaments de safran
100g de sucre
en option: pistaches concassées et quelques filaments de safran pour décorer

Préparation
Chauffer le lait à feu moyen jusqu’à ce qu’il comment à frémir.. Ne pas cesser de remuer afin que le lait ne brûle pas au fond de la casserole, ce qui produirait de petites particules noires.

Incorporer le vinaigre et augmenter la chaleur un peu. Le lait va vite commencer à coaguler.

La coagulation sera terminée en quelques minutes. Ne pas laisser sur le feu trop longtemps. Dès que l’on voit de l’eau un peu verdâtre, il faut retirer la casserole du feu.
Prendre une passeoire et la recouvrir d’une mousseline à fromage, ou d’un linge de cuisine propre et fin. Verser le contenu de la casserole dans la passoire ainsi recouverte. .Faire couler brièvement un peu d’eau fraîche sur le lait coagulé. . Rassembler les quatre coins du tissu et le tordre afin de faire sortir l’eau. Laisser égoutter pendant 45 minutes à une heure.

A ce stade, vous obtenez du paneer, fromage frais indien, souvent traduit par cottage cheese. Si vous voulez l’utiliser tel quel, il est délicieux dans des curries, grillé ou avec des épinards
Par contre, pour les sandesh, il faut encore travailler…

Pétrir le paneer (aussi appelé « chenna » à ce stade). Vous pouvez utiliser un robot ménager, si vous le faites à la main, il faut utiliser le milieu de la paume.

Pétrir le chenna pendant environ 7-10 minutes. Durant les 3 dernières minutes, ajouter le sucre et les filaments de safran. Le chenna doit devenir très lisse , sans grain. Il est même un peu brillant.
Pour tester s’il est prêt pour la prochaine étape, prenez une petite boule et roulez-la entre vos paumes. La boule doit être lisse et sans fissures.
Ensuite, vient l’étape cruciale de la cuisson :
Prendre une poêle antiadhésive et y mettre le fromage. Commencer à chauffer à feu doux. Remuer constamment avec une spatule afin que le chenna ne colle pas au fond de la casserole. Il faut environs 12-15 minutesjusqu’à ce qu’il devienne légèrement plus foncé. La texture va changer aussi. Quand il ne colle plus à la poêle et commence à fromer quelques gros grumeaux , il faut rapidement le retirer du feu et le transférer dans un bol. Si le chenna est chauffé trop longtemps, il formera des miettes et il sera impossible de le façonner.

La préparation à sandesh, encore non moulé, s’appele « makha ». Il faut immédiatement leur donner une forme avant que ça ne refroidisse trop, car une fois froid, le makha ne peut plus être façonné.

Prendre une petite noix de « makha », et former une boule. Si vous avez des moules, pressez la boule dans le moule, puis démoulez. Si comme moi, vous n’en avez pas, vous pouvez simplement laisser la forme boule, en applatissant un peu sa base. Je me suis servi d’une cuillère à mesurer.
Décorer avec des pistaches concassées, des pétales de rose ou des filaments de safran

Les sandesh doivent être conservés au réfrigérateur. Ils se conservent pendant une semaine.

Advertisements

29 thoughts on “Bengali Sweets for Diwali: Shondesh or Sandesh – Douceurs du Bengale pour Diwali

  1. Happy Diwali to you and yours too!

    You have done it wonderfully! 🙂 and hope you liked it. Happy to know that my post helped you and thanks much for the mention. I am not much of a dessert person, but I do have a big weakness for Shondesh:) I will probably make some quick coconut burfis today.. haven’t done a thing for Diwali at home.

  2. merci pour ce délicieux partage et surtout pour toute la précision et la générosité de la recette! Très bonne fête de la lumière!
    j’ai aussi adoré ta povitica!!
    bonne soirée! bises!

  3. Etonnant cette recette qui ne demande qu’à être testée. Avec du safran : un délice sans aucun doute. Je vais de ce pas aussi voir ton autre recette indienne du billet précédent.
    Bises

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s