Framboisier à la lavande (raspberry and lavender cake)for the Daring Bakers Challenge

(en français, plus bas)

Blog-checking lines: Jana of Cherry Tea Cakes was our July Daring Bakers’ host and she challenges us to make Fresh Frasiers inspired by recipes written by Elisabeth M. Prueitt and Chad Robertson in the beautiful cookbook Tartine.

It is once more late to post my cake for the Daring Bakers Challenge, but this challenge was a great one!  This month, we had to prepare a “fraisier” (strawberry French cake) that could be adapted with the fruit we wanted.  I immediately thought of preparing a “framboisier” (raspberry cake) but wanted to give a little twist to the traditional one…

As you might know from some previous recipes (here, here or here), I love using rose petals or rose water and could put it in nearly every single dish I prepare, but this time, I thought of using some lavender instead. I had brought some edible lavender from South of France some time ago and it was the perfect occasion to use it.

Lavender has a pretty strong flavour, so it is better to add a few petals only or at maximum a pinch.

The result was splendid! The chiffon cake itself was fluffy, light and very tasty…  I ended up making a heart-shaped cake for two because Mr Artichoke liked so much the little piece I gave him to try the cake, that he ate another BIG piece very quickly….

The lavender added a pleasant flavour, it blends very well with the raspberries. My cream was not very stiff as I did not use gelatin, but I really liked it this way! In conclusion, this was a great challenge and I will surely prepare this cake many more time! Thanks, Jana!

Basic Chiffon Cake:

recipe adapte from the one provided by Jana (here)

Ingredients:

155 g  flour

3g baking powder

140 g sugar

1/2 teaspoon salt

60 ml vegetable oil

3 large egg yolks

95 ml  water

1 teaspoon  pure vanilla extract

5 large egg whites

Method:

Preheat the oven to 160°C

Line  a  23 cm spring form pan with parchment paper.

In a large mixing bowl, stir together the flour, salt and baking powder. Add in all but 3 tablespoons of sugar. Stir to combine. Keep aside.

Put the egg whites into a mixer, and beat on medium speed using a whisk attachment soft peaks  are formed. Add the remaining 3 tbsp of sugar and beat on a medium-high speed until the whites hold firm.

In the meantime,  in another bowl,  whisk the egg yolks and the oil until well combined. Stir in the water and vanilla extract. Whisk until the mixture becomes foamy and doubles its volume.

Add the dry ingredients and mix thoroughly for about one minute, or until very smooth.

Using a grease free rubber spatula, scoop about ⅓ of the whites into this mixture and fold in very gently.  It is important to always stir in the same direction. Repeat the operation two more times, until the mixture is just combined.

Pour the batter into the prepared pan. Bake for 45 minutes.

Allow the cake to cool in the baking dish for 30 minutes, then transfer to a cooling rack.

Invert the cake and peel off the parchment paper. You might need to run a knife around the pan first.

Pastry Cream Filling:

(I used the recipe from my childhood cooking notebook)

Ingredients:

250 ml milk

½ teaspoon vanilla extract

1 small pinch dried edible lavender flowers (optional)

2 egg yolks

50g sugar

10 g cornstarch

20g flour

Method

Warm up the milk, lavender and vanilla extract on medium heat. The milk only needs to be warm but not hot.

In the meantime, whisk the egg yolks with sugar, until smooth.

Sieve in the flour and cornstarch and mix well, until the mixture is very smooth.

Continue whisking and slowly pour in the warm milk and whisk until well combined.

Pour the mixture into a pot on medium/high heat. Now, stir continuously and bring to a boil. When it boils, reduce heat to low and keep on stirring for 2 minutes, or until the mixture has thickened.

Remove from heat, transfer to a bowl and let it cool.

Pour 2dl of cream in a food processor with a whisk attachment and beat the cream. When it starts to become a little firm, add two tablespoons of sugar and keep on whisking until the cream has a firm consistency.

Gently add half of the cold pastry cream and delicately combine both.

Lavender Syrup:

Ingredients:

75 g sugar

80 ml water

1small pinch dry edible lavender flowers

Method:

Combine  water and sugar in a saucepan on medium heat.

Stir until the sugar is dissolved and bring to a boil.

Add the lavender and simmer for 4-5 minutes on low heat.

Keep aside.

Assembling the framboisier:

Line the sides the baking dish you used to bake the chiffon cake with stiff parchment paper.

Cut the chiffon cake in half horizontally. You will then have two pieces, which will be the two layers of your cake.

Fit the bottom layer into the prepared dish. Pour some of the syrup over it.

Spread a thin layer of cream on the bottom layer.

Arrange the raspberries around the sides of the cake, placing them against the sides of the dish, and in the middle, leaving some space between them.

Pipe cream in-between raspberries and then a thin layer across the top of the cake.

Place the second cake layer on top.

Instead of covering with almond paste, I preferred covering the cake with a raspberry glazing.

(Mash 50g of raspberries. Sieve them to remove the little seeds. Put in a saucepan with 0.5 dl water, 1 teaspoon agar-agar and 2 tablespoons of confectioner sugar. Bring to a boil and simmer for 2 minutes. Remove from heat and let cool down for 10 minutes. Spread a thin layer on top of the cake.)

Refrigerate for at least 4 hours.

Before serving, gently peel away the paper around your dish and take out the cake.

I served my framboisier with some raspberry coulis.

Framboisier à la lavande

C’est de nouveau un peu  tard pour poster mon gâteau pour le défi des Daring Bakers… Ce mois-ci, nous avons dû à préparer un «Fraisier»  qui pouvait être adapté avec les fruits que nous souhaitions. J’ai immédiatement pensé à préparer un “Framboisier”, en donnant un petit twist à la version traditionnelle…

Comme vous l’avez peut-être remarqué avec des recettes précédentes (ici, ici ou ici),  j’adore utiliser des pétales de rose et de l’eau de rose et pourrai en mettre dans presque tous les plats que je prépare! Alors cette fois, j’ai pensé à utiliser de la lavande. J’avais rapporté de la lavande comestibles du Sud de la France il ya quelques temps et le challenge a été l’occasion parfaite pour l’utiliser.

La lavande ayant un goût assez fort, il est préférable de n’ajouter que quelques pétales ou au maximum une pincée.

Le résultat a été une merveille! Le biscuit du gâteau était très moelleux, léger et très savoureux … J’ai fini par assembler seulement un petit gâteau pour deux en forme de coeur, car M. Artichoke a tellement aimé le petit morceau que je lui avais donné pour goûter, qu’il a très vite mangé un gros morceau….

La lavande a ajouté une saveur agréable, elle se marie très bien avec les framboises. En conclusion, ce fut un grand challenge et je vais sûrement de nouveau préparer ce gâteau ! Merci, Jana!

Biscuit de base:
Ingrédients:
155 g de farine
3g de poudre à lever
140 g de sucre
½ cuillère à café de sel
60 ml d’huile végétale
3 jaunes d’œuf
95 ml d’eau
1cuillère à café d’extrait de vanille
5 blancs d’œufs

Préparation :
Préchauffer le four à 160 ° C.
Tapisser de papier sulfurisé un moule à charnières de 23 cm.
Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel et la poudre à lever. Ajouter la quantité indiquée de sucre, moins 3 cuillères à soupe que l’on garde pour après. Remuer pour bien mélanger. Mettre de côté
Monter les blancs d’oeufs en neige. Au milieu de la procédure,  ajouter les trois cuillères à soupe de sucre et continuer à battre jusqu’à ce que les blancs soient très fermes.
Dans un autre bol, fouetter les jaunes d’oeuf et l’huile et bien mélanger. Incorporer l’eau et l’extrait de vanille. Fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et double de volume.
Ajouter les ingrédients secs et mélanger pendant une minute environ, ou jusqu’à consistance très lisse.
En utilisant une spatule en caoutchouc incorporer très délicatement ⅓ des blancs dans ce mélange. Il est important de toujours mélanger dans la même direction. Répéter l’opération deux autres fois, jusqu’à ce que la préparation soit bien mélangée.
Verser la pâte dans le moule préparé. Cuire pendant 45 minutes.
Laisser le gâteau refroidir dans son moule de cuisson pendant 30 minutes, puis le retourner sur une grille et décoller le papier sulfurisé.


Garniture à base de crème pâtissière:
(J’ai utilisé une recette du carnet de cuisine de mon enfance)
Ingrédients:
250 ml de lait
½ cuillère à café d’extrait de vanille
1 petite pincée de fleurs de lavande comestible séchées (facultatif)
2 jaunes d’oeufs
50g de sucre
10 g de fécule de maïs
20g de farine
Préparation :
Faire chauffer le lait, la lavande et la vanille à feu moyen. Le lait doit être tiède, pas trop chaud.
Pendant ce temps, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, jusqu’à consistance lisse.
Tamisez la farine et la fécule de maïs et bien mélanger jusqu’à ce que le mélange soit totalement lisse.
Continuer à mélanger et verser lentement le lait chaud. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
Verser le mélange dans une casserole sur feu moyen / élevé. Remuer constamment et amener à ébullition. Lorsque ça bout, réduire à feu doux et continuer à remuer pendant 2 minutes, ou jusqu’à ce que le mélange ait épaissi.
Retirer du feu, transférer dans un bol et laisser refroidir.
Verser 2 dl de crème dans un robot culinaire avec un fouet et battre la crème. Quand elle commence à devenir un peu ferme, ajoutez deux cuillères à soupe de sucre et fouetter jusqu’à ce que la crème ait une consistance ferme.
Ajouter délicatement la moitié de la crème pâtissière froide et délicatement mélanger les deux.

Sirop à la lavande:
Ingrédients:
75 g de sucre
80 ml d’eau
1petit fleurs pincée de fleurs de lavande comestible séchées

Préparation:
Dans une casserole, sur feu moyen, mélanger l’eau et le sucre. Remuer jusqu’à ce que le sucre soit dissous et porter à ébullition.
Ajouter la lavande et laisser mijoter pendant 4-5 minutes à feu doux.
Garder de côté.


Assemblage du framboisier:

Garnir le moule choisi de papier sulfurisé en montant bien haut sur les côtés.

Couper le gâteau en deux horizontalement. Il y aura alors deux morceaux, qui seront les deux couches du gâteau.
Poser un des morceaux de gâteau dans le moule et  verser du sirop dessus. Étendre une mince couche de crème dessus.
Disposer les framboises sur les côtés du gâteau, en les plaçant bien contre les côtés du plat, et au milieu, laissant un peu d’espace entre elles.

A l’aide d’une poche à douille, remplir les espaces entre les framboises, puis une fine couche sur le dessus du gâteau.
Placer le deuxième morceau de gâteau dessus.
Au lieu de recouvrir cette dernière couche du gâteau avec de la pâte d’amande, j’ai préféré faire avec un glaçage framboise.
(Mixer 50g de framboises. Les passer au tamis pour enlever les petites graines. Mettre dans une casserole avec 0.5dl d’eau,  1 cuillère à café d’agar-agar et 2 cuillères à soupe de sucre glace. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 2 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir pendant 10 minutes. Étaler une mince couche sur le dessus du gâteau.)
Réfrigérer pendant au moins 4 heures.
Avant de servir, retirer délicatement le papier autour du gâteau.

J’ai servi ce framboisier avec un coulis de framboise.

Bircher Müesli – a typical Swiss breakfast – Le Bircher muesli, un petit déjeuner suisse traditionnel

(en français, plus bas, après la partie sur Zürich)

As you might have read in my earlier post, this month, I am happily hosting AWED on Swiss Cuisine and it is my hope that you will discover a little bit more about my beautiful country throughout the month.

So let’s start our Swiss Journey, by a very Swiss breakfast: the Bircher-Müesli. If nowadays “muesli” is a general term for a mixture of cereals, nuts and dry fruits eaten  in many places of the world, the origin of the Müesli goes back to the early 1900ies, when the Swiss doctor Max Bircher-Benner developed his recipe for a healthy breakfast preparation that was called after him, the “Bircher Müesli”.

After conducting numerous nutritional experiments with raw food, Dr Bircher-Benner was indeed convinced of the importance of healthy nutrition to keep a good health. This might sound like an obvious thing to us, but in the early 1900ies, this idea was pretty revolutionary. Because of it, Dr Bircher was even dismissed from the Medical Association/Order of his time.

The doctor believed in the healing properties of raw fruits and vegetables, because, in his holistic vision of the world, they were directly benefiting from the energy of the sun, and thus were the healthiest food that could be eaten. He also advocated for meals with little or no meat, dark bread, plenty of fruit and vegetables and dairy products. A real pioneer, indeed!

There are probably as many recipes for the Bircher Müesli as there are flakes of oat in bowl of muesli, but here is the one I usually prepare at home.

Ingredients for 2 servings:

5 tablespoons thick cut organic oats

1.5 dl orange juice

200g yogurt (cow or soy milk)

1 apple

juice of a lemon

1 banana

1 cup berries (I took strawberries)

1 teaspoon coarsely chopped nuts (I used dry roasted hazelnuts)

1 teaspoon dry fruits (I used raisins)

optional:

2 tablespoons honey or 1 tablespoon agave nectar

1 dl cream (skimmed or full cream)

Method:

Put the oats in a big bowl. Pour the orange juice over it. Keep aside for 1 hour.

Stir in the yogurt and combine well. Cover and refrigerate overnight or for at least 6 hours.

After that time, peel and grate the apple and slice the banana. Pour the lemon juice over them and combine well.

Slice the other fruits or cut them in bite-size pieces.

Add the grated apple, sliced banana, sliced berries, dry fruits and nuts to the yogurt-oat mixture. Combine well.

You may want to whisk in 1 dl of cream and sweeten your Bircher with some honey or agave nectar. Personally, I do not like to have cream or sugar in it, the dry fruits being a natural sweetener, it is enough for my palate.

Sprinkle some coarsely chopped nuts on top of it and serve.

It can be kept one day in the refrigerator, covered with a lid.

Don’t forget to send me your entries for AWED… all details are here

Now that you have eaten your Swiss breakfast, I am taking you for a little tour of Zurich…

Zurich is the biggest city in Switzerland, located in the heart of the country. It is also a canton. I know, it is sometimes confusing that both the main town and the canton have the same name! The language spoken there is German and the Swiss German dialect, but most people will know some English, especially in the shops. The city is located at one end of the lake of… Zurich and it also stretches on both side of the Limmat River.

Zurich  is the economical hub of the country. It is among the world’s largest financial centers and the home to a large number of financial institutions and banks… Switzerland’s two biggest banks the UBS and Credit Suisse have their headquarters on the most famous street of the city, called the Bahnhofstrasse (the Train Station Street). This street is famous for its banks,  its exclusives boutiques (not my favourite at all, but it is worth seeing!!) and for the chocolate lovers, because you can find the Sprüngli confectionery shop there. That name might not sound familiar to you, but if I talk about Lindt & Sprüngli chocolates, better known as “Lindt“, you might guess that the place has its historical importance chocolate-wise…

Whenever I go to Zürich, I enjoy walking in the  old town (“Altstadt” in German), which spreads on both sides of the Limmat River. On one side, there is the lovely Linden Square (“Lindenhof”) a great view point of the river…


… and on the other side, the Niederdorf area, which is a very bubbly area, full of restaurants, bars, cool shops, artists… but – don’t be offended – some of its streets are kind of Red Light District, too…

Here are some of Sweet Artichoke’s  favourite places in Zurich:

- Restaurant Hiltl: the oldest vegetarian restaurant in Europe, serving vegetarian food since 1898. It is my favourite food spot whenever I go to Zurich.  Located in a street perpendicular to the famous Bahnhofstrasse, Hiltl restaurant has two sections:  the classical restaurant, with menu, etc.. and the ever popular huge buffet, where you select whatever food item you like and weight it. Lots of vegan options are available, too and the soy milk capuccino is simply fantastic!

(website: here and R. Hiltl’s recipe for Bircher Muesli is here)

- Rietberg Museum: located in a beautiful park, close to the lake, this is my favourite museum in Zurich. It is one of the only art museum for non-European cultures in Switzerland displaying artefacts from Asia, Africa and Ancient America.  As mentioned on its website, the Rietberg museum” intends not only to focus on the fascinating variety of artistic expression, but also to raise interest and understanding of foreign cultures, views and religions“. Totally my kind of place! In addition, it has quatterly exhibitions on a specific theme. Currently it is: The Way of the Masters, The Great Artists of India, 1100–1900. (Museum Rietberg website, click here)

- Schwarzenbach: As you might know, a new place automatically means “new food” for me and whenever I go to Zürich, I always bring back something from Schwarzenbach. Don’t let the  name of the shop put you off…. Schwarzenbach Kolonialwaren Kaffeerösterei litterally means “products from the colonies and coffee roaster Schwarzenbach”, because this shop is a real gem ! Since 1864, it sells all sorts of fine foods, starting with a very large selection of teas, coffees and spices, but also unusual items, such as green rice from Vietnam, black salt from Hawai, and so on… (more info, in German, here)

le Bircher Muesli

Comme vous avez pu lire dans mon précédent post, ce mois-ci, j’accueille l’événement blog appelé AWED, qui a pour thème la  cuisine suisse et j’espère que ça sera l’occasion de découvrir un peu ce beau pays…

Commençons donc notre voyage en Suisse, par un petit déjeuner très typique: le Bircher-Muesli. De nos jours “muesli” est un terme général pour un mélange de céréales, de noix et fruits secs
qui est mangé dans de nombreux pays du monde, cependant, l’origine du muesli remonte au début des années 1900, lorsque le docteur suisse Max Bircher-Benner a développé sa recette pour la préparation d’un petit-déjeuner sain et roboratif qui a été nommé d’après son nom, le “Bircher Muesli”.

Après avoir mené de nombreuses expériences sur l’alimentation à base d’aliments crus, le Dr Bircher Benner était en effet convaincu de l’importance d’une nutrition saine pour garder une bonne santé.
Cette vision peut paraître évidente pour nous, mais dans les années1900, cette idée était plutôt
révolutionnaire. C’est d’ailleurs à cause d’elle que le Dr Bircher a même été révoqué de l’Ordre des Médecins de son temps. Il croyait en particulier aux propriétés curatives des fruits et légumes, parce que, dans sa vision holistique du monde, ce sont eux qui bénéficient directement de l’énergie du soleil, et donc ils font partie des aliments les plus sain que l’on peut manger. Il a également préconisé que les repas devaient comporter peu ou pas de viande, du pain noir, beaucoup de fruits et légumes et produits laitiers.

Il ya probablement autant de recettes pour le Bircher muesli qu’il ya de flocons d’avoine
dans un bol de muesli, mais voici celle que je prépare à la maison.

Ingrédients pour 2 portions:

5 cuillères à soupe de flocons d’avoine bio
1,5 dl de jus d’orange
200g de yogourt (lait de vache ou de soja)
1 pomme
jus d’un citron
1 banane
1 tasse de baies ou autres fruits (pour moi, des fraises )
1 cuillère à café d’oléagineux , concassés (j’ai utilisé des noisettes grillées à sec)
1 cuillère à café de fruits secs (pour moi : des raisins secs)

en option:
2 cuillères à soupe de miel ou 1 cuillère à soupe de sirop d’agave
1 dl de crème (crème entière ou demi-crème)

Préparation:

Mettre les flocons d’avoine dans un grand bol. Verser le jus d’orange dessus. Laisser reposer pendant 1 heure.

Incorporer le yogourt et bien mélanger. Couvrir et réfrigérer jusqu’au lendemain ou pendant au moins
6 heures.

Après ce temps, éplucher et râper la pomme et couper la banane. Verser le jus de citron dessus et mélanger.

Ajouter les pommes râpées, les rondelles de bananes, les fruits coupés, les fruits secs et les noix mélange yaourt/flocons d’avoine. Bien mélanger le tout.

Vous pouvez ajouter 1 dl de crème et sucrer votre Bircher avec un peu de miel ou de sirop d’agave. Personnellement je n’aime pas du tout l’ajout de la crème, ni du sucre.

Saupoudrer de quelques noisettes et servir.

S’il en reste, le bircher se conserve encore un jour au réfrigérateur , couvert.

N’oubliez pas de m’envoyer vos recettes pour AWED sur la cuisine suisse, tous les détails sont ici (clic)

Maintenant que vous avez mangé votre petit-déjeuner suisse, je vous emmène faire  un petit tour à
Zürich …

Les 3 endroits préférés de Sweet Artichoke à Zurich:

- Restaurant Hiltl: le plus ancien restaurant végétarien d’Europe, qui sert des repas végétariens depuis
1898. C’est pour moi une pause gourmande obligatoire chaque fois que je vais à Zurich. En plus, comme il est situé dans une rue perpendiculaire à la célèbre Bahnhofstrasse, il est très facile à trouver. Le restaurant Hiltl comporte deux sections: le restaurant classique, avec un menu, etc. et un immense buffet très populaire, où vous choississez ce que vous voulez, puis pesez votre assiette et payez Il y a en plus beaucoup d’options « vegan » et leur capuccino au  lait de soja est tout simplement fantastique!

(Site web: ici et la recette de R. Hiltl pour Bircher Muesli est ici)

- Le Musée Rietberg: situé dans un magnifique parc, à proximité du lac, c’est mon
musée préféré à Zurich. Il est l’un des seuls musées d’art pour les cultures non-européennes en Suisse et expose des objets en provenance d’Asie, d’Afrique et l’Amérique ancienne. Comme indiqué sur son site Internet, le musée Rietberg « entend non seulement se concentrer sur les fascinantes variétés de l’expression artistique, mais aussi à susciter l’intérêt et  la compréhension des cultures étrangères, des opinions et des religions “. Tout à fait mon genre d’endroit !! En outre, il a chaque trimestre une exposition portant sur un thème spécifique. Actuellement, c’est sur les grands artistes de l’Inde, de 1100 à1900. (Musée Rietberg site, cliquez ici)

- Schwarzenbach: Comme vous le savez peut-être, chaque fois que je visiteou voyage un autre endroit que chez moi, cela signifie que je suis à la recherche de nouvelles expériences gustatives… Alors quand je vais à Zürich, je ramène presque toujours quelque chose de chez Schwarzenbach. Ne laissez pas le nom du magasin vous rebuter : en effet, même si Schwarzenbach Kolonialwaren Kaffeerösterei signifie littéralement «produits des colonies et torréfacteur de café Schwarzenbach », ce magasin est un véritable bijou! Depuis 1864, il vend toutes sortes de produits d’épicerie fine, à commencer par une très grande sélection de thés, cafés et épices, mais également des aliments inhabituels, comme le riz vert du Vietnam, le sel noir de Hawaï, etc…  (Plus d’infos, en allemand, ici)

Pralines & Raspberry muffins – Muffins aux pralines et framboises

(en français, plus bas)

Every spring I try to finish all the items in my pantry before replenishing my stock. Like many other foodies, I sometimes buy unusual ingredients for one specific recipe, or fall in love with the package of an ingredient and some rarely used ingredient start to fill in my pantry… As I hate throwing food I always try to use or recycle all the food and leftovers, which sometimes reveals to be an interesting cooking challenge…

This process has led me to the discovery of some forgotten treasures that I am planning to use in the upcoming weeks, such as amaranth flour, smoked salt, smoked paprika, edible dry lavender, and these very girly pink pralines…

Pink Pralines are almonds coated in a thick layer of sugar, coloured with a bright funky pink!

As such, they are pretty hard and do not taste much.  They are often prepared in tarte aux pralines (a very, very sweet dessert, because, it is basically only melted pralines on a short pastry crust) or in brioches aux pralines.

I thought of using them as streusel topping to decorate raspberry muffins; the outcome was really delicious: the crushed pralines streusel brought crispiness and sweetness to the slightly tangy taste of the raspberries, which made each bite very pleasant!

.Ingredients for about 10 muffins (medium size)

80g sugar

60g butter

2 eggs

100g yogurt

130g flour

1 pinch salt

7 g baking powder

50g white choco chips

100g raspberries

For the topping:

20g butter

20g flour

50g pralines, crushed

10g sugar

20g almonds, slivered

Method:

Start by preparing the crumble topping, by mixing all the crumble ingredients with your fingers. Keep aside.

Preheat the oven at 180°C.

Mix sugar and butter until the mixture becomes fluffy.

Add the eggs, one by one and mix well.

Add the yogurt and chocolate chips.

In a separate bowl, combine flour, baking powder and salt. Sift into the mixture.

Add the raspberries and stir briefly.

Pour into the muffins baking tins, until a little less than 3/4 are filled.

Sprinkle with the crumble mixture and bake for 20-25 minutes.

I am sending these muffins to:

Meeta’s Monthly Mingle, hosted this month by Sarah of Maison Cupcake, who chose  “Think Pink” as the theme for March.

and

to Ivy from Kopiaste … to Greek Hospitality who has launched a new event: Creative Concoctions , celebrating our own culinary creations or concoctions :-)

 

Muffins aux pralines et framboises

Chaque année, à l’arrivée du printemps, j’essaie de finir le contenu de mon garde-manger avant d’acheter de nouveaux produits. Comme beaucoup de passionnés de cuisine,  il m’arrive d’acheter certains ingrédients inhabituels pour une recette spécifique, ou d’avoir le coup de foudre pour une jolie boîte et donc de me retrouver avec  des placards de cuisine remplis d’ingrédients

rarement utilisés…
Comme je déteste jeter la nourriture, j’essaie toujours d’utiliser ou de recycler tous les produits alimentaires et les restes, ce qui se transforme parfois en de véritable défi culinaires…

Ce processus m’a amené à découvrir quelques trésors oubliés  que je vais utiliser dans les semaines à venir, par exemple :  de la farine d’amarante, du sel fumé, du paprika fumé, de la lavande séchée comestible, et des pralines roses …

Les pralines roses sont en fait des amandes enrobées d’une épaisse couche de sucre, de couleur  rose vif! On les utilise généralement dans les tartes aux pralines (qui sont hyper sucrées…) ou dans les brioches aux pralines.

J’ai décidé de les utiliser comme crumble pour des muffins aux framboises, ce qui s’est avéré une bonne idée, car le croustillant et le goût sucré des pralines s’est très bien marié avec le goût acidulé des framboises.

Muffins aux pralines et framboises
Ingrédients pour environ 10 muffins (taille moyenne)
80g de sucre
60 g de beurre
2 oeufs
100g de yogourt
130g de farine
1 pincée de sel
7 g de poudre à pâte
50g copeaux chocolat blanc
100g de framboises
Pour le crumble:
20g de beurre
20g de farine

pralines 50g
10g de sucre
20g d’amandes en poudre

Préparation:

Commencer par préparer le crumble, en mélangeant tous les ingrédients avec les doigts. Mettre de côté.

Préchauffer le four à 180 ° C.

Mélanger le sucre et le beurre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

Ajouter les œufs, un par un et bien mélanger.

Ajouter le yaourt et le chocolat blanc et bien mélanger.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à lever et le sel. Tamiser dans le mélange.

Ajouter les framboises et remuer brièvement.

Verser dans les moules à muffins, en ne remplissant que un peu moins des  3 / 4 .
Saupoudrer avec le mélange à crumble  et cuire au four pendant 20-25 minutes.