Happy news and a Leek & Sea Vegetable quiche – Des nouvelles et une quiche aux algues et poireaux

(en français, plus bas)

It’s been a few months that I have been blogging sporadically, and seldom visiting my favourite blogs… Believe me, I am sorry about it because I do miss blogging and my passion for cooking has surely not disappeared! In general, during winter, my energy is pretty low and I always wish I could hibernate, but this time my silence and apparent hibernation have another reason…  Actually, it is a very happy and exciting news that I now want to share with you, dear readers:

Mr Artichoke and I are expecting our first baby very soon! So, as you can imagine our life is  changing a lot and we are pretty busy preparing everything for the arrival of our little angel.

I just wanted you to know that I am not abandoning Sweet Artichoke, I am just taking it slowly because, after all, blogging is a fun activity and should not be taken with pressure and stress, that is why I will try to post new recipes but it will be at irregular intervals…

All is going well, but I have been super tired since the beginning of pregnancy: I have also tried to listen to my body and I turned to very simple foods and most of my pregnancy cravings were healthy ones… among them: oat porridge, chickpeas, and you surely don’t want to hear about my chicory and walnut salad addiction, do you? It’s been my staple lunch and dinner for a few weeks!! Most of them were really not very interesting to blog about… However, what amazed me most is that I discovered that most of my healthy cravings were actually providing the important nutriments needed by the baby at that time…

One of my recent addiction is sea vegetables  (I do not like to call them “seaweeds”, because given all the good nutriments they are packed with, “weeds” seems an unfair name) and I think this quiche is so good, that it is worth sharing it with you…

Leek and Sea Vegetable Quiche

Ingredients for a 22cm diameter baking tin
(2-3 servings as main course or 4-5 servings as starter)

 a medium size leek (about 250g), finely chopped

2 medium size potatoes (about 300g), peeled and sliced

1 tablespoon oil

2 teaspoons hot madras curry powder

200g tofu

½ cup dried mixed sea vegetables

1 dried red chili (optional)

1 tablespoon soy sauce

3-4 tablespoons water

Salt and pepper to season

1 ½ tablespoons chia seeds, soaked in 0.5 dl warm water or 1 egg

1 ready-rolled puff pastry (or short-crust pastry)

Method:

Pre-heat the oven at 190°C.

Heat the oil in a pan. Add the curry powder and fry it for a few seconds. Add the chopped leek. Stir well and reduce heat to low. Cover with a lid and sauté for about 15 minutes, stirring occasionally. The leek should not become brown, you only want to pre-cook it. When it is done, keep aside.

In the meantime, put the potatoes in a saucepan, cover with water, add ½ teaspoon of salt. Bring the water to a boil. Simmer for 10 minutes. Drain well and keep aside.

Rehydrate the dried sea vegetables in warm water, according to the instructions. The ones I use take 5 minutes to rehydrate. Drain them well and put them in a food processor, with the tofu, dried red chilli, soy sauce, pepper, chia seeds (or one egg)  and 3-4 tablespoon water. Pulse until it becomes a smooth paste. If it is too thick, you might add a little bit more water, but not too much as it should not be liquid.

Add the leek to the preparation and combine well.

Place the pastry crust in the baking tin. Prick a few times the bottom of the pastry crust with a fork, which will prevent the dough from puffing up as it bakes. Bake the crust for 5 minutes and take out of the oven.

Fill the bottom of the crust with the potato slices. Garnish with the leek-sea vegetable-tofu mixture.

Bake in the oven for 30 minutes. Serve warm.

Quiche aux algues et poireaux

Cela fait quelques mois que je n’ai plus été très présente sur ce blog et que je n’ai pas rendu visite à mes blogs préférés … Croyez-moi, c’est quelque chose que je regrette beaucoup parce que ma passion pour la cuisine n’a pas bien évidemment pas disparu. En général, pendant l’hiver, mon énergie descend en flèche et c’est un peu comme si j’hibernais…  mais cette fois mon silence et mon apparente hibernation ont une autre raison… En fait, il s’agit plutôt d’une heureuse et belle nouvelle que j’aimerais maintenant partager avec vous :

M. Artichoke et moi attendons notre premier bébé pour très, très bientôt!

Je n’ai donc pas l’intention d’abandonner Sweet Artichoke, mais comme vous pouvez l’imaginer, notre vie est en train de beaucoup changer et même si j’adore mon blog et le « blogging » en général, je considère que cette passion ne doit pas s’accompagner de stress pour les délais à publier de nouveaux posts… Je vais toutefois essayer de continuer à publier de nouvelles recettes, mais à intervalles irréguliers …

En général, ma grossesse se passe bien, si ce n’est que je suis super fatiguée depuis le début ! Et comme j’ai essayé d’écouter mon corps et j’ai privilégié des aliments très simples et la plupart de mes fringales étaient plutôt saines … par exemple : bircher avec de l’avoine, pois chiches, plusieurs semaines de folle passion pour la salade d’endives aux noix… donc pas vraiment de quoi alimenter un blog… Cela dit, ce qui m’a le plus émerveillée, c’est que j’ai découvert que la plupart de mes envies « saines » contenaient les nutriments correspondant aux besoins les plus importants pour la croissance du bébé, à ce moment particulier.

En ce moment, je suis complètement accro aux algues ! Et franchement, cette quiche est si bonne, que je la partage sans hésitation avec vous … L’avantage d’y ajouter des poireaux (ah oui, un autre de mes chouchous du moment…) est que ceux-ci masquent un peu le goût des algues, pour celles et ceux qui y sont sensibles.

Ingrédients pour un moule de diamètre 22cm

(pour 2-3 personnes en plat principal ou 4-5 personnes en entrée)

 un poireau de taille moyenne (environ 250g), émincé finement

2 pommes de terre de taille moyenne (environ 300g), pelées et tranchées

1cuillère à soupe d’huile

2 cuillères à café de poudre de curry Madras

200g de tofu

½ tasse d’algues séchées mélangées

1 piment rouge séché (facultatif)

1 cuillère à soupe de sauce soja

3-4 cuillères à soupe d’eau

Sel et poivre pour assaisonner

1 ½ cuillères à soupe de graines de chia, trempée dans 0,5 dl d’eau chaude ou 1 œuf

1 paquet de pâte feuilletée

Préparation:

Préchauffer  le four à 190 ° C.

Chauffer l’huile dans une poêle. Ajouter la poudre de curry et la faire frire pendant quelques secondes. Ajouter le poireau émincé. Bien remuer et réduire à feu doux. Couvrir avec un couvercle et faire revenir pendant environ 15 minutes, en remuant de temps en temps. Les poireaux ne doivent pas brunir, ils doivent juste pré-cuire. Lorsque cela est fait, les mettre de côté.

Pendant ce temps, mettre les pommes de terre dans une casserole, couvrir d’eau, ajouter ½ cuillère à café de sel. Porter l’eau à ébullition. Laisser mijoter pendant 10 minutes. Bien égoutter et mettre de côté.

Réhydrater les algues séchées dans de l’eau chaude, selon les instructions du paquet. Celles que j’utilise ont besoin de 5 minutes. Egouttez-les bien et mettez-les dans un blender, avec le tofu, le piment rouge séché, la sauce soja, le poivre, les graines de chia (ou un oeuf) et 3-4 cuillères à soupe d’eau. Mixer jusqu’à ce que la préparation devienne lisse. Si elle est trop épaisse, vous pouvez ajouter un peu plus d’eau, mais pas trop car elle ne doit pas être liquide.

Ajouter les poireaux et bien mélanger.

Mettre la pâte dans un moule et piquer plusieurs fois le fond avec une fourchette, ce qui va empêcher la pâte de gonfler pendant la cuisson. Cuire la pâte pendant 5 minutes et la sortir du four.

Garnir  avec les tranches de pommes de terre, puis ajouter le mélange poireaux-algues- tofu.

Cuire au four pendant 30 minutes et servir chaud.

Indian Cooking Challenge: Chola fali, a gujarati snack for Diwali

(en français, plus bas)

This month, Srivalli asked us to prepare Chola fali, a Gujarati snack made on the occasion of Diwali. She proposed two versions of the recipe. I chose Preeti’s version, which seemed to be easier.

In general, I never make fried snacks at home, so I am in unknown territory when it comes to oil temperature and timesof frying… This might explain why my chola fali did not puff. they were very tasty and crunchy, remained totally flat!!!

ingredients for about 25-30 Chofali:

1/2 cup hot water

1 cup chickpea flour (besan)

1/4 cup urad dal flour

1/4 cup moong dal flour

1 teaspoon oil

2 pinches salt

1 pinch baking soda

red chilli powder and salt to sprinkle on the chola fali
oil for deep frying

Method:
Combine the three flours, salt and baking soda in a bowl. Mix well. Add the oil to the water and slowly stir in into the flour mixture, until combined into a firm dough. Cover and keep aside for 15 minutes.

Take out a ball of dough, size of a walnut and roll it out until very thin. Cut it in strips or round shapes. ( I used my faithful tortellini cutter to cut rounds). Repeat the operation until all the dough is used.

In the meantime heat the oil. When it is hot, deep fry the cholafali until golden brown.

Drain on kitchen paper and sprinkle with red chilli powder and salt. Serve with mint & coriander chutney. Ce mois-ci, Srivalli nous a demandé de préparer des Chola Fali, un snack de la région indienne du Gujarat, cuisiné à l’occasion de la fête hindoue des lumières, Diwali. Elle a proposé deux versions de la recette. J’ai choisi la version de Preeti, qui semblait être plus facile.

En général, je ne fais jamais de friture à la maison, alors je me suis donc trouvée en territoire inconnu, notamment avec la température de l’huile et le temps de friture… Cela pourrait expliquer pourquoi mes Chola Fali n’ont pas gonfés. ils étaient très savoureux et croquants, mais sont resté totalement plats!

ingrédients pour une vingtaine de chola fali

1/ 2 tasse d'eau chaude1 verre de farine de pois chiches (besan)
1 / 4 verre de farine de lentilles blanches (urad dal)
1 / 4 tasse de farine de lentille jaunes (moong dal)
1 cuillère à café d'huile
2 pincées de sel
1 pincée de bicarbonate
poivre de Cayenne en poudre et sel pour saupoudrer les
cholafali
huile pour friture

Préparation:
Mélanger les trois farines, le sel et le bicarbonate
dans un bol. Bien mélanger.
Ajouter l'huile à l'eau et incorporer lentement dans le
mélange de farines, bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte
ferme.
Couvrir et laisser reposer pendant 15 minutes.
Prendre une petite boule de pâte, de la taille d'une
noix et l'étaler très finement.
Couper des bandes ou des ronds. (J'ai utilisé mon fidèle
 outil pour couper les tortelini).
Répéter l'opération jusqu'à ce que toute la pâte soit utilisée.
En attendant faire chauffer l'huile.
Quand elle est chaude, faire frire les cholafali
jusqu'à coloration dorée. Égoutter sur du papier absorbant
 et saupoudrer de poudre de piment de cayenne et de sel.
Servir avec du chutney de menthe et la coriandre.

Quinoa and peach salad – Salade au quinoa et pêches

(en français, plus bas)

I once read that the perfect salad should be a blend of different flavours and different textures… It is a very simple advice that I always keep in mind when choosing the ingredients for a salad.

Take this peach and quinoa salad for example: there is the sweetness of peach and their smooth texture, contrasting nicely with the slight crunch of the quinoa and the real crunch of the walnuts… But there is also the slightly bitter taste of arugula and spinach and a little hint of tanginess added by the redcurrants… Added to these are the vibrant yellow, red and green colours and you will have a feast for the palate and the eyes! I bet it is pretty healthy, too and call it a great addition to any summer table!

note to my dear readers: Life can sometimes be so hectic. Days are so short for all the things that have to be done… These days, my time for blogging and blog hopping has reduced significantly and I am very sad about it. I hope you won’t mind too much! I am looking forward to having more time to visit and comment on my favourite blogs, soon.

Hugs and love from your always Sweet Artichoke

ingredients for 4 servings:

1 cup red quinoa
100g baby spinach leaves
100g arugula
3 peaches, cut into 8-12 slices
2 tablespoons walnuts or pecan nuts, coarsely chopped
30g dry salted cheese (I used Sbrinz, aSwiss cheese, that can be replaced by Parmeggiano cheese)
1 tablespoon red currants
dressing:
salt and pepper
3 tablespoons olive oil
1 tablespoon jerez or balsamico vinegar

Method:
Rinse the quinoa. Cook according to instructions on the paquet. For me: cook in twice its volume of water for 10 minutes.Then,cover with liand let it rest for 10 more minutes. Season with salt. Keep aside.
Wash the peaches. Slice them into thin slices (about 8 to 10 slices per peach) and put them in a big salad bowl.
Rinse the spinach and arugula and pat dry with kitchen paper. Put them in the bowl. Add the red currants and walnuts.
Season with salt and pepper, add the olive oil and vinegar. Toss well.
Before serving, sprinkle with shavings of cheese.

I am sending this peach & quinoa salad to Susan of The Well-Seasoned Cook, who is hosting this month Veggie/Fruit a Month and has chosen to put the spotlight on peaches!  A veggie/fruit a month is an event started by Priya of Mharo Rajasthan’s Recipes.

Salade de quinoa et pêches

J’ai lu il y a quelque temps de ça que la salade idéale devrait être à la fois un mélange de différentes saveurs et textures… C’est un conseil très simple que j’essaie toujours de garder à l’esprit lorsque je choisis les ingrédients d’une salade.

Prenons cette salade de pêche et quinoa par exemple: il y a de la douceur de la pêche et sa texture lisse, qui contraste agréablement avec le léger croquant des graines de quinoa et le croustillant des noix … il y a aussi le goût légèrement amer de la roquette et des épinards et un léger goût acidulé ajoutés par les groseilles … Ajoutons à cela des couleurs vives et joyeuses: jaune, rouge et vert et on obtient un régal pour le palais et les yeux! Je pense qu’elle est en plus assez saine, qu’on peut donc considérer qu’elle est parfaite sur toute table estivale!

Ingrédients pour 4 personnes:

1 tasse de quinoa rouge
100g de petites feuilles d’épinards
100g de roquette
3 pêches, coupées en 8-12 tranches
2 cuillères à soupe de noix ou noix de pécan hachées grossièrement
30g fromage sec salé (j’ai utilisé du Sbrinz, un fromage suisse, qui peut être remplacé par du Parmesan)
1 cuillère à soupe de groseilles rouges
vinaigrette:
sel et poivre
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique ou de xérès

Préparation:
Rincer le quinoa. Cuire selon les instructions sur le paquet. Pour moi: le faire cuire dans deux fois son volume d’eau pendant 10 minutes.Puis, couvrir avec un couvercle et laisser reposer pendant 10 minutes.  Assaisonner avec du sel. Mettre de côté.
Laver les pêches, les couper en fines tranches (environ 8 à 10 tranches par pêche) et les mettre dans un grand saladier.
Rincer les épinards et la roquette et les éponger avec du papier absorbant. Les mettres dans le saladier. Ajouter les groseilles et les noix.
Assaisonner avec du sel et du poivre, puis ajouter l’huile d’olive et le vinaigre. Bien mélanger.
Avant de servir, parsemer de copeaux de fromage.